Lutte contre les LGBT-phobies : Keiona prend la parole

Publié 17/05/2024|Modifié 17/05/2024

Le 17 mai 2024, à l’occasion de la Journée mondiale de lutte contre l’homophobie, la transphobie et la biphobie, Keiona, reine de France (gagnante de « Drag Race » en 2023), nous raconte son parcours et sa lutte pour déconstruire les préjugés.

Keiona, reine de France, nous raconte son parcours et sa lutte pour déconstruire les préjugés.
Le 17 mai est une date symbolique pour les personnes LGBTQIA+, car l’homosexualité est retirée de la liste des maladies mentales de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), le 17 mai 1990. Aujourd’hui, le 17 mai est la Journée mondiale de lutte contre l’homophobie, la transphobie et la biphobie.
Partout dans le monde, c’est l’occasion de réaliser des actions de sensibilisation et de prévention pour agir contre la violence sous toutes ses formes et en tous lieux (physique, psychologique, sexuelle, médicale, sociale, institutionnelle...) envers l'homophobie, la lesbophobie, la biphobie et la transphobie.
Cette journée est dédiée à l'information, l'éducation, la compréhension de la réalité LGBT par le biais d'événements diversifiés : défilés, manifestations, expositions, happenings conférences, échanges citoyens, etc.
Discrimination, transphobie, agression : Keiona brise le silence ! 🏳️‍🌈

Keiona, icône LGBTQIA+

Keiona, reine de France (gagnante de la saison 2 de Drag Race France en 2023) prend la parole à cette occasion. Figure emblématique de la communauté queer française et francophone, elle a commencé sa carrière sur scène, en rejoignant le milieu de la Ballroom, communauté queer et racisée née aux États-Unis à la fin des années 1960.
La Ballroom est une communauté LGBT qui se réunit à l'occasion de balls, où les participants défilent et s'affrontent en performant dans différentes disciplines : danse (principalement le voguing), défilé ou encore la création de vêtements. Keiona participe aux évènements de la communauté depuis ses prémices en France (2011).
En gravant les échelons, elle a également participé à « Danse avec les stars » en 2024, aux côtés de Maxime Dereymez.

L’égalité en France

En France, les personnes lesbiennes, gays, bisexuelles et transgenres (LGBT) ont les mêmes droits que les personnes non-LGBT.
Malgré ce socle juridique conquis à travers l’histoire de la reconnaissance des personnes LGBT, la sensibilisation, l’éducation à ces questions, comme l’attention et la protection de ces personnes, doivent demeurer constantes.

Dates clés

1791 La Révolution française décriminalise les relations homosexuelles.
1985Une protection contre les discriminations en raison de l'orientation sexuelle est introduite dans la loi.
1999 Les couples de même sexe sont reconnus par le concubinage et l'adoption du pacte civil de solidarité.
2004 Les insultes homophobes sont pénalisées.
2010La transidentité n'est plus considérée comme une maladie mentale.
2013Le mariage des couples de même sexe et l'adoption par ces couples reconnus par la loi du 17 mai 2013.
16 mars 2022
La France est l’un des premiers pays au monde à supprimer tout critère d’orientation sexuelle en matière de don du sang.

Partager la page


Avez-vous trouvé les informations que vous cherchiez ?

Votre avis nous intéresse

Nous vous recommandons de ne pas inclure de données à caractère personnel dans les champs suivants.

Merci pour votre réponse !

L'équipe de info.gouv.fr vous remercie pour votre réponse qui participera à l'amélioration du site !

Le choix de la rédaction