Ce qui change pour moi en Zone :

      Libérer du temps aux soignants pour les patients

      Politique prioritaire du Gouvernement

      Libérer du temps soignant, c’est permettre aux professionnels de santé de consacrer davantage de temps aux soins et assurer une meilleure prise en charge des patients.

      La gestion d’un cabinet médical suppose au quotidien de nombreuses tâches administratives qui empiètent sur le temps médical consacré à soigner les patients. En plus de l’adoption d’outils numériques facteurs de gains de temps, le déploiement des assistants médicaux auprès des médecins de ville doit permettre de concentrer l’action du médecin sur la délivrance de soins.
      C’est pourquoi, afin de réduire le temps consacré aux activités annexes aux soins, le Gouvernement a fixé un objectif ambitieux de recrutement de 10 000 assistants médicaux d’ici fin 2024.
      Afin d’atteindre cet objectif, le plan d’actions se décompose en quatre axes :
      • faire connaître le métier aux médecins et aux publics cibles,
      • simplifier et mieux accompagner l’emploi d’un assistant médical par les médecins (mesures du règlement arbitral),
      • adapter la formation pour mieux répondre aux attentes des acteurs et travailler à la création d’un véritable métier à moyen-terme.
      Près de 65 millions d’euros par an en 2023 et 2024 seront consacrés pour soutenir leur emploi et atteindre 10 000 assistants médicaux. Ces financements sont pérennes.

      Un peu de patience...

      Les données sont en cours de collecte et seront bientôt disponibles sur cette page.

      Ma question au Gouvernement

      Chaque semaine, le Gouvernement répond directement sur l’appli mobile Agora à la question citoyenne la plus populaire.

      Télécharger l’application pour participer

      Actualités

      Découvrez les dernières actualités liées aux politiques prioritaires du Gouvernement.

      Voir tous les articles