Un plan pour mieux sécuriser la pratique de la chasse

Ce contenu a été publié sous le gouvernement de la Première ministre, Élisabeth Borne.

Publié 09/01/2023

Le Gouvernement a présenté ce lundi un plan pour mieux sécuriser la pratique de la chasse et réduire le nombre d'accidents. Détails.

Un chasseur entouré de chiens.
Contravention pour sanctionner l’acte de chasse sous l’emprise excessive de l’alcool, formation à la manipulation pratique des armes pour l'ensemble des chasseurs...le plan sécurité à la chasse tend à aller vers le zéro accident. Il a été présenté, ce lundi 9 janvier 2023, par la  secrétaire d'État chargée de l'Écologie Bérangère Couillard.

Tous les ans, un million de Français pratiquent la chasse. La chasse, notamment à des fins de régulation des populations de grands gibiers, fait partie des pratiques nécessaires sur nos territoires. Elle doit poursuivre sa modernisation et répondre aux attentes de nos concitoyens.

Bérangère Couillard

  • Secrétaire d'État auprès du ministre de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires, chargée de l'Écologie.

Renforcer la sécurité pour tous, en tous lieux et tous les jours

Le plan gouvernemental s’articule en trois axes principaux :
  1.   Renforcer la formation et la sensibilisation des chasseurs.
  2.   Renforcer les règles pendant la chasse.
  3.   Assurer le partage des espaces et une meilleure information des usagers de la nature.
Il est doté de 14 mesures, parmi elles :
  • instaurer une formation obligatoire de tous les organisateurs de battue ;
  • interdire la pratique de la chasse sous l’emprise de l’alcool et de stupéfiant ;
  • standardiser les panneaux de signalisation des chasses collectives pour faciliter les bons réflexes ;
  • créer une application numérique d’État sur les lieux et temps de chasse...

Une baisse des accidents depuis 20 ans

Sur la période 2021-2022, l’OFB (Office français de la biodiversité) a recensé 90 accidents de chasse, dont 8 mortels (pour la deuxième année consécutive, leur nombre est inférieur à 100). En comparaison, en 2001-2002, on comptait 167 accidents et 31 décès.

Je consulte le bilan 2021-2022 de l'OFB

Partager la page


Avez-vous trouvé les informations que vous cherchiez ?

Votre avis nous intéresse

Nous vous recommandons de ne pas inclure de données à caractère personnel dans les champs suivants.

Merci pour votre réponse !

L'équipe de info.gouv.fr vous remercie pour votre réponse qui participera à l'amélioration du site !


Sur le même thème

Le choix de la rédaction