Variole du singe : les pharmacies bientôt dans le dispositif

Ce contenu a été publié sous le gouvernement de la Première ministre, Élisabeth Borne.

Publié 11/08/2022

Étendre le dispositif de vaccination contre la variole du singe, c’est l’objectif de l’expérimentation qui débute ce 10 août en Île-de-France, Hauts-de-France et Provence-Alpes-Côte d’Azur.

Un signalement lumineux de pharmacie
Déjà possible en centres de santé en métropole et dans les territoires ultramarins, la vaccination pourrait voir son dispositif élargi avec les pharmacies.
5 officines, 2 à Paris (Île-de-France), 1 à Lille (Hauts-de-France) et 2 à Marseille et Fréjus (Provence-Alpes-Côte d’Azur) testent depuis ce mercredi 10 août 2022 et pour deux semaines la mise en place de leur chaîne de vaccination.

Conservation à – 80 degrés

Comparé au vaccin contre le Covid, la logistique de vaccination contre la variole du singe en officine demande plus d’attention en raison notamment de la température de conservation extrêmement basse du vaccin (– 80 degrés) et pour une durée de 15 jours une fois décongelé.
Un bilan de l'expérimentation sera fait au bout de 15 jours. Il pourrait ouvrir à un élargissement de la vaccination dans les pharmacies.

Assez de vaccins pour les 250 000 personnes les plus exposées

250 000 personnes les plus à risques d’exposition, c’est l’estimation de la Haute Autorité de santé (HAS)

« Le ministère de la Santé refera le point début septembre avec la HAS », a déclaré le ministre de la Santé.

+de 30 000 personnes vaccinées

+ de 2 000 vaccinations jour

2 600 cas confirmés



Partager la page


Avez-vous trouvé les informations que vous cherchiez ?

Votre avis nous intéresse

Nous vous recommandons de ne pas inclure de données à caractère personnel dans les champs suivants.

Merci pour votre réponse !

L'équipe de info.gouv.fr vous remercie pour votre réponse qui participera à l'amélioration du site !


Sur le même thème

Le choix de la rédaction