Harcèlement à l'école : « Et si l'autre, c'était toi ? »

Ce contenu a été publié sous le gouvernement de la Première ministre, Élisabeth Borne.

Publié 08/11/2022

Le ministère de l'Éducation nationale lance la campagne 2022-2023 contre le harcèlement à l'école.

Des enfants en cours d'athlétisme.
« Et si l'autre, c'était toi ? »
Le ministre de l'Éducation nationale et de la Jeunesse et Brigitte Macron ont lancé lacampagne « Non au harcèlement » 2022-2023, le 7 novembre 2022, à l'approche de la Journée nationale de lutte contre le harcèlement à l'école du 10 novembre. 
Campagne de sensibilisation Non au harcèlement 2022 - 2023 (version longue)
Près d'un élève sur 10 est victime de harcèlement, aussi le Gouvernement a engagé une action inédite par son ampleur, avec le déploiement du programme de formation et de mobilisation pHARe.
Expérimenté de 2019 à 2021 dans six académies, il sera généralisé à toutes les écoles élémentaires et tous les collèges publics en 2022.
Le programme poursuit trois objectifs principaux :
  • doter toutes les écoles et collèges d'un plan de prévention structuré et efficient ;
  • sécuriser les équipes pédagogiques ;
  • permettre la création d'une communauté protectrice formée et pleinement engagée contre le harcèlement.
380 référents « harcèlement » académiques et départementaux sont mobilisables sur la résolution des situations qui sont signalées au ministère de l'Éducation nationale et de la Jeunesse, soit par les élèves et leur famille, soit par les établissements.
Le Gouvernement fait également connaître les numéros gratuits existants :
  • pour les situations de harcèlement entre élèves, le 3020, opéré par l'École des parents et des éducateurs d'Île-de-France (EPE-IDF) ;
  • pour les situations de cyberharcèlement le 3018, opéré par l'association e-Enfance.

Partager la page


Avez-vous trouvé les informations que vous cherchiez ?

Votre avis nous intéresse

Nous vous recommandons de ne pas inclure de données à caractère personnel dans les champs suivants.

Merci pour votre réponse !

L'équipe de info.gouv.fr vous remercie pour votre réponse qui participera à l'amélioration du site !


Sur le même thème

Le choix de la rédaction