Fin de l’élimination des poussins mâles en filière ponte en 2023

Ce contenu a été publié sous le gouvernement de la Première ministre, Élisabeth Borne.

Publié 10/11/2022

Le Gouvernement et la profession répondent ainsi à une forte attente sociétale.

Des poussins d'élevage.
À compter du 1er janvier 2023, plus aucun poussin mâle destiné à la production des œufs coquille ne sera éliminé.

Près de 50 millions de poussins mâles étaient éliminés chaque année dans la filière œufs.

La filière française des œufs est la première au monde, avec l'Allemagne, à mettre fin à cette pratique.
Cette initiative sera également portée au niveau européen pour obtenir dans l'ensemble des États membres de l'Union un comportement similaire, en particulier via la réglementation sur le bien-être animal annoncée par la Commission européenne pour l'année 2023.

Des solutions alternatives

Parmi les principales pistes pour mettre fin à la pratique d'élimination :
  • le sexage dans l’œuf (ovosexage) permettant d’éliminer dès l’œuf ceux contenant des embryons de sexe mâle (au 31 décembre 2022, tous les couvoirs devront être équipés et les matériels opérationnels pour l’ovosexage) ;
  • l’élevage comme coquelets ;
  • le développement de souches dites « duales », c’est-à-dire produisant des oiseaux pouvant être valorisés en filière ponte pour les femelles, en filière chair pour les mâles.

Partager la page


Avez-vous trouvé les informations que vous cherchiez ?

Votre avis nous intéresse

Nous vous recommandons de ne pas inclure de données à caractère personnel dans les champs suivants.

Merci pour votre réponse !

L'équipe de info.gouv.fr vous remercie pour votre réponse qui participera à l'amélioration du site !


Sur le même thème

Le choix de la rédaction