Accélérer la production de batteries électriques en France

Ce contenu a été publié sous le gouvernement de la Première ministre, Élisabeth Borne.

Publié 21/11/2022 France 2030

Verkor, installée à Grenoble, va produire des batteries électriques à l’échelle industrielle à partir de 2025. La start-up créée une école de la batterie pour dynamiser cette industrie.

Équiper 300 000 véhicules électriques par an dès 2025 : c’est l’objectif ambitieux de Verkor.
Cette start-up installée à Grenoble (Isère) a pour objectif  d’accélérer la dynamique industrielle de production de batteries bas-carbone en France et de servir le marché européen, grâce à sa future usine installée à Dunkerque.
En parallèle, l’entreprise crée aussi la première école de la batterie en France, pour laquelle elle remporté l’Appel à projet « compétences et métiers d'avenir » de France 2030.

« C’est plutôt une école pensée en réseau, avec différents organismes de formation. »

Émilie Rondet

  • Coordinatrice de l’école de la batterie électrique, Verkor
Cette école permettra de former une nouvelle génération d’experts de la filière batterie, que ce soit des ingénieurs ou des techniciens en formation professionnelle. Dès 2025, 1 600 personnes seront formées chaque année en Auvergne-Rhône-Alpes.
Une école de la batterie : inédit en France !

Partager la page


Avez-vous trouvé les informations que vous cherchiez ?

Votre avis nous intéresse

Nous vous recommandons de ne pas inclure de données à caractère personnel dans les champs suivants.

Merci pour votre réponse !

L'équipe de info.gouv.fr vous remercie pour votre réponse qui participera à l'amélioration du site !


Sur le même thème

Le choix de la rédaction