Avec sa nouvelle usine, Gazdom participe à l’autonomie industrielle des Antilles

France relanceIndustrieTerritoires|Publié le : 13/06/2024
logo France Relance
Entreprise

Gazdom

18 employés

Aide reçue

800 000

Mesure

Fonds de soutien à l’investissement industriel dans les territoires

Localisation

Martinique

Vous aussi bénéficiez des mesures du Plan de relance :

Grâce à France Relance, l'entreprise prévoit de construire une usine de conditionnement des gaz industriels afin de les produire directement en Martinique. Jusqu'ici, elle les importait de métropole.

La mesure

Doté de 400 millions d’euros d’ici à 2022, le Fonds de soutien à l’investissement industriel dans les territoires vise à soutenir les projets d’investissement industriel qui participent à la dynamique économique d’un territoire. Avec l’ambition de maintenir ou créer des emplois, de gagner en compétitivité ou encore de contribuer à la transition écologique, ce fonds assure notamment le financement de création ou d’extension de sites industriels et de modernisation d’outils de production.

La belle histoire

Gazdom fabrique, conditionne et distribue des gaz industriels et des fluides frigorigènes pour une clientèle de professionnels en Martinique, en Guadeloupe et en Guyane. Ses conditionnements d’azote, d’oxygène, de dioxyde de carbone, d’argon ou d’hélium sont destinés à des usages aussi divers que le soudage, la carbonatation des boissons, la recherche, la plongée sous-marine, l’agro-alimentaire ou la chaîne du froid.
Sur son site de production de Ducos, en Martinique, Gazdom possède actuellement deux lignes de conditionnement pour le dioxyde de carbone et les gaz réfrigérants. En revanche, la société doit faire venir depuis l’Hexagone, pour un coût financier et environnemental élevé, les bouteilles de gaz industriel qu’elle commercialise dans les Antilles.
Cédric Daire, le dirigeant de Gazdom, prévoit aujourd’hui de construire une usine de conditionnement de ces gaz, afin de les produire directement en Martinique. Son projet, d’un montant de 3,2 millions d’euros, a reçu une subvention de 800 000 euros du Fonds de soutien à l’investissement industriel dans les territoires. L’usine une fois construite permettra à Gazdom de tripler sa capacité de production et de recruter en conséquence. À plus long terme, la société pourrait prendre sa place dans la construction de la filière hydrogène dans les Antilles

Le témoignage

« L’aide du plan France Relance a beaucoup encouragé nos équipes, après une année compliquée à cause de la crise sanitaire. Elle solidifie également notre projet auprès de nos partenaires bancaires et fournisseurs. Cette nouvelle usine participera à l’autonomie industrielle des Antilles, pour le bien de notre économie et de l’environnement », Cédric Daire, dirigeant de Gazprom. 

Vous aussi vous souhaitez bénéficier de cette mesure ?

Pour bénéficier de cette mesure

Retrouvez toutes les informations sur le Fonds de soutien à l’investissement industriel dans les territoires sur

Planderelance.gouv.fr

Vous avez aimé ce portrait ?
N'hésitez pas à le partager !

Vous souhaitez faire découvrir ce portrait à votre entourage ?