340 000 € de France Relance pour la Société de tissage de Gérardmer Garnier-Thiébaut

France relanceIndustrieTerritoires|Publié le : 23/06/2024
logo France Relance
Entreprise

Société de tissage de Gérardmer Garnier-Thiébaut

220 employés

Aide reçue

340 000

Mesure

Fonds de soutien à l’investissement industriel dans les territoires

Localisation

Grand Est

Vous aussi bénéficiez des mesures du Plan de relance :

L’investissement de 850 000 €, subventionné à 40 % par le plan France Relance, permet à l’entreprise d’acheter des machines à tisser, d’aménager l’atelier de teinture, d’intégrer de nouveaux robots et d’acheter des logiciels de e-logistique en interne.

La mesure

Doté de 400 millions d’euros d’ici à 2022, le Fonds de soutien à l’investissement industriel dans les territoires vise à soutenir les projets d’investissement industriel qui participent à la dynamique économique d’un territoire. Avec l’ambition de maintenir ou créer des emplois, de gagner en compétitivité ou encore de contribuer à la transition écologique, ce fonds assure notamment le financement de création ou d’extension de sites industriels et de modernisation d’outils de production.

La belle histoire

Située dans les Vosges, la société industrielle de tissage de Gérardmer Garnier-Thiébaut produit et commercialise depuis 1833 du linge de maison haut de gamme pour l’hôtellerie-restauration et pour le grand public.
Impactée par la crise sanitaire suite à la fermeture des hôtels, des restaurants et de ses boutiques, Garnier-Thiébaut a été amenée à repenser son modèle de fonctionnement. L’entreprise a pour objectif de renforcer son activité industrielle dans son usine de Granges-Aumontzey, de relocaliser ses sources d’approvisionnement et d’automatiser ses opérations jusque-là sous-traitées dans d’autres pays. Paul de Montclos, à la tête de l’entreprise depuis 1995, souhaite également diversifier ses activités en modernisant l’ensemble du processus de fabrication.
L’investissement de 850 000 euros, subventionné à 40 % par le plan France Relance, permettra à l’entreprise d’acheter des machines à tisser, d’aménager l’atelier de teinture, d’intégrer de nouveaux robots et d’acheter des logiciels de e-logistique en interne. L’aide du plan France Relance permettra de relocaliser ses opérations dès l’été 2021 et l’entreprise pourra répondre aux mieux aux nouvelles demandes de ses clients grâce à l’automatisation de son savoir-faire.

Le témoignage

« La crise sanitaire nous a amenés à repenser notre organisation. Le plan France Relance nous a mis en route : il nous permet de nous projeter dans des investissements d’avenir et de maintenir une réelle dynamique pour l’entreprise », Paul de Montclos, président-directeur général.

Pour bénéficier de cette mesure

Le Gouvernement mobilise en 2020, 2021 et 2022, des moyens exceptionnels pour le soutien à l’investissement et la modernisation de l’industrie.

Planderelance.gouv.fr

Vous avez aimé ce portrait ?
N'hésitez pas à le partager !

Vous souhaitez faire découvrir ce portrait à votre entourage ?