L’association Léo-Lagrange de Graulhet crée un tiers lieu

France relanceTerritoiresCulture|Publié le : 12/06/2024
logo France Relance
Association

Association Léo Lagrange Graulhet

78 employés

Aide reçue

150 000

Mesure

Appel à manifestation d’intérêt Fabriques de territoires

Localisation

Occitanie

Vous aussi bénéficiez des mesures du Plan de relance :

L’association Léo-Lagrange de Graulhet crée un tiers lieu culturel pour dynamiser la citoyenneté du territoire.

La mesure

L’appel à manifestation d’intérêt (AMI) Fabriques de territoires soutiendra le développement de 360 fabriques de territoires. Elles sont des tiers-lieux structurants, capables d’augmenter la capacité d’action des autres tiers-lieux du territoire dans lesquels elles s’inscrivent. Le budget de l’AMI est établi à 54 millions d’euros suite au plan France Relance. L’État les soutiendra à hauteur de 75 000 à 150 000 d’euros, sur 3 ans, le temps pour ces structures de conforter leur équilibre économique.

La belle histoire

L’association Léo-Lagrange de Graulhet est membre d’un réseau national d’éducation populaire. Elle accompagne une quarantaine de personnes en insertion et des mineurs non accompagnés. Dans le quartier prioritaire où elle agit, l’association a souhaité créer un véritable tiers lieu, qui s’appuie sur les outils digitaux pour donner accès à la formation et à la culture à des publics qui en sont souvent éloignés.
Elle a donc répondu à l’Appel à manifestation d’intérêt Fabriques de territoires, en proposant un projet conçu avec la ville de Graulhet, la Maison des Jeunes et de la Culture, le Centre Social et l’association Synergies.
À partir d’octobre 2021, les locaux accueilleront quatre entités, symbolisées par quatre “M”. D’abord, une Microfolie, où tous les publics pourront venir découvrir des versions numérisées d’œuvres d’art et se restaurer dans un café tenu par des personnes en insertion. Ensuite, une Manufacture de territoire, où des animateurs accompagneront jeunes et entrepreneurs dans le montage de leur projet. Une Maison France Services, où des services publics seront rassemblés pour faciliter l’accès au droit et l’inclusion numérique. Enfin, un Métalab, où jeunes et moins jeunes pourront venir se former à des techniques et valoriser des compétences informelles dans des parcours de formation sur mesure. La subvention Fabriques de territoires, d’un montant de 50 000 euros par an sur trois ans, financera notamment le poste du coordinateur du tiers-lieu.

Le témoignage

« Nous faisons de l’éducation populaire au sens large, c’est-à-dire toutes les activités qui éveillent le citoyen en chacun de nous, et lui donnent les outils pour avancer. Notre territoire est plein de richesses que nous voulons valoriser : Fabriques de territoires nous permet de construire un tiers-lieu qui nous rassemblera dans une dynamique collective », Florian Vair Piova, coordinateur Tiers Lieu M.

Pour bénéficier de cette mesure

L’AMI Fabriques de Territoires a pour objectif d’accompagner et accélérer la dynamique de développement des tiers-lieux dans les territoires, en garantissant leur diversité et consolidant les projets existants.

Planderelance.gouv.fr

Vous avez aimé ce portrait ?
N'hésitez pas à le partager !

Vous souhaitez faire découvrir ce portrait à votre entourage ?