Le Centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage en mer (CROSS) de Jobourg se rénove

France relanceArméeTransition écologique|Publié le : 11/06/2024
logo France Relance
Entreprise

CROSS de Jobourg

50 employés

Aide reçue

3 929 000

Mesure

Rénovation énergétique des bâtiments publics

Localisation

Normandie

Vous aussi bénéficiez des mesures du Plan de relance :

Le Centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage en mer (CROSS) de Jobourg a pu financer ses travaux d’isolation thermique et d’étanchéité grâce à l'aide du plan France relance.

La mesure

Un plan d’investissement massif dans la rénovation énergétique des bâtiments publics est mis en oeuvre à destination de l’État. Une enveloppe de 4 milliards d’euros, répartie entre les collectivités territoriales et l’État, doit permettre de financer des projets de rénovation énergétique de bâtiments publics : le changement de fenêtres, de chaudières, l’isolation, etc. L’objectif est de réduire la consommation d’énergie liée à ces bâtiments.
 Ce projet a été cofinancé par l'Union européenne
Ce projet a été cofinancé par l'Union européenne / Source : Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères

L’entreprise

Le Centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage en mer (CROSS) de Jobourg est situé au niveau du cap de la Hague. Six officiers et trente officiers mariniers y coordonnent les opérations de sauvetage en mer, régulent le trafic maritime et luttent contre les pollutions marines et atmosphériques dans la Manche, une mer très fréquentée par les navires de commerce à destination du nord de l’Europe. Les officiers mariniers, personnels militaires et civils sous l’égide du ministère de la Transition écologique, assurent une surveillance quotidienne, 24 heures sur 24, ce qui impose des astreintes sur place.
Le bâtiment actuel du CROSS a été inauguré en 1984. Il nécessite aujourd’hui de lourds travaux d’isolation thermique et d’étanchéité, afin de remédier aux altérations du temps et du climat humide et venteux de la pointe de la Hague.
Le plan France Relance apporte un financement de 3,5 millions d’euros pour l’isolation et la réfection de la toiture, le changement des fenêtres et des luminaires, et des travaux de terrassement et de reprise d’étanchéité. Un financement additionnel de 429 000 euros permettra le remplacement du chauffage central au fioul par un système de géothermie. Les entreprises doivent être mises en concurrence entre avril et août 2021, pour un démarrage des travaux fin 2021.

Le témoignage

« Ces travaux vont nous permettre d’améliorer le confort du personnel d’astreinte sur place, de réduire notre consommation d’énergie et d’assurer la pérennité du bâtiment, alors que nous nous apprêtons à célébrer les 50 ans du CROSS. Nous allons tout rénover sans interrompre la surveillance de notre zone : la sécurité des personnes et la protection de l’environnement en dépendent », Cyril Czekanski (chef du service technique)

Pour bénéficier de cette mesure

Un plan d’investissement massif dans la rénovation énergétique des bâtiments publics est mis en œuvre à destination de l’État, notamment pour le secteur de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, mais aussi des collectivités territoriales.

Planderelance.gouv.fr

Vous avez aimé ce portrait ?
N'hésitez pas à le partager !

Vous souhaitez faire découvrir ce portrait à votre entourage ?