Paramètres d’affichage

Choisissez un thème pour personnaliser l’apparence du site.

Corsica Comptoir se lance dans la transformation de ses fruits

France relanceAgriculture et agroalimentaire|Publié le : 16/04/2024
logo France Relance
Entreprise

Corsica Comptoir

10 employés

Mesure

Fonds de soutien et de modernisation de la filière agro-alimentaire

Localisation

Corse

Vous aussi bénéficiez des mesures du Plan de relance :

Corsica comptoir veut construire une usine de transformation des fruits en jus ou en matières premières pour l’industrie agroalimentaire. L’investissement, d’un montant de 4,7 millions d’euros, est soutenu à hauteur de 972 000 euros par le plan France Relance.

La mesure

Le Fonds de soutien à l’investissement et à la modernisation de l’industrie vise à soutenir les projets d’investissement industriel dans 6 secteurs stratégiques : l’aéronautique, l’automobile, le nucléaire, l’agro-alimentaire, la santé, l’électronique et les intrants essentiels de l’industrie. Dans ce cadre, 100 millions d’euros du fonds sont consacrés à l’agro-alimentaire afin de favoriser l’autonomie et la résilience du secteur.

La belle histoire

Le Groupement d’intérêt économique (GIE) Corsica Comptoir a été fondé en 2005 par des agriculteurs corses pour valoriser leur filière de production d’agrumes. Le GIE a créé les Indications géographiques protégées « Clémentine de Corse », « Pomelo de Corse », « Noisette de Cervione » et « Kiwi de Corse » et a organisé les négociations collectives avec la grande distribution. Il a développé l’agriculture biologique, qui représente aujourd’hui 50% de la production de pomelos.
Ces dernières années, la filière d’agrumes de Corse a ainsi gagné en qualité et ses producteurs en rémunération. Aujourd’hui sa production reste excédentaire. Pour ne pas gaspiller les fruits non vendus, le GIE a créé une banque alimentaire, qui redistribue à des associations locales 150 tonnes de produits frais par an. Il prévoit aujourd’hui de construire une usine de transformation des fruits en jus ou en matières premières pour l’industrie agroalimentaire.
L’investissement, d’un montant de 4,7 millions d’euros, est soutenu à hauteur de 972 000 euros par le plan France Relance. La construction du bâtiment est planifiée au troisième trimestre 2021, pour un démarrage des opérations en avril 2022. La mise en service de cette usine devrait permettre de créer une vingtaine d’emplois à San-Nicolao.

Le témoignage

« En quinze ans, nous avons rendu la filière viable. Ce projet nous permettra de ne plus gaspiller nos invendus, de créer de la valeur ajoutée et de l’emploi. Nous apprécions la rapidité de mise en oeuvre du plan France Relance, qui sécurise notre projet », François-Xavier Ceccoli, président du GIE Corsica Comptoir

Pour bénéficier de cette mesure

Retrouvez toutes les informations sur l'aide du Fonds de soutien à l’investissement industriel dans les territoires du plan France relance sur :

planderelance.gouv.fr

Vous avez aimé ce portrait ?
N'hésitez pas à le partager !

Vous souhaitez faire découvrir ce portrait à votre entourage ?

Restez informés

Pour recevoir les prochaines actualités du Gouvernement, il vous suffit d’activer les notifications. Vous en recevrez quelques unes par semaine.