Ministère de l'Éducation nationale et de la Jeunesse


Parmi ses nombreuses compétences et missions, le ministère de l'Éducation nationale et de la Jeunesse est notamment chargé de l'enseignement, de l'éducation, de l'accès de chacun aux savoirs et de la jeunesse.

Missions générales

Le ministère de l'Éducation nationale et de la Jeunesse est chargé de la préparation et de la mise en œuvre de la politique du Gouvernement s’agissant de la jeunesse au sein et en dehors du milieu scolaire, à l'accès de chacun aux savoirs et au développement de l'enseignement pré-élémentaire, élémentaire et secondaire.

Compétences principales

En lien éventuel avec d’autres ministères intéressés, le ministère assure :

  • la définition et la délivrance des diplômes nationaux et la collation des grades et titres universitaires ;
  • Le recrutement et la gestion des personnels qui dépendent de sa responsabilité ;
  • la répartition des moyens qu'il consacre à l'éducation, afin d'assurer en particulier l'égalité d'accès au service public ;
  • le contrôle et l'évaluation des politiques éducatives, en vue d'assurer la cohérence d'ensemble du système éducatif ;
  • le développement de l'éducation artistique, culturelle et sportive des enfants et des jeunes adultes tout au long de leurs cycles de formation ;
  • la politique en faveur de la jeunesse et du développement de la vie associative, notamment par le développement del'engagement civique. Il prépare la mise en œuvre duservice national universel.

Le ministère participe également à :

  • la mise en œuvre de la politique d'égalité des chances ;
  • la politique gouvernementale pour la diffusion des usages du numérique dans la société et l'économie.

À noter : la région est responsable de la gestion des lycées, le département est responsable de la gestion des collèges et la commune est responsable de la gestion des écoles maternelles et élémentaires.

Organisation

Les secteurs où s'exercent les métiers dans l'éducation nationale sont multiples : l'enseignement avec plus de 80% des effectifs, l'éducation et l'orientation mais aussi la santé et le social, l'administration, la comptabilité, la gestion et les finances, la technique, la recherche et formation, les bibliothèques, l'encadrement (direction et inspection).


Pour l’exercice de ses attributions, le ministère de l'Éducation nationale et de la Jeunesse dispose de plusieurs services et directions dont il peut exercer l’autorité conjointement avec d’autres ministères.

Parmi eux,la direction générale de l'enseignement scolaire (Dgesco)  élabore la politique éducative et pédagogique et assure la mise en œuvre des programmes d'enseignement des écoles, des collèges, des lycées et des lycées professionnels. Elle définit le cadre et assure l'animation des actions de formation continue organisées dans les établissements du second degré. Pour cela, elle est composée du Service de l'instruction publique et de l'action pédagogique, du Service du budget et des politiques éducatives territoriales et du Service de l'accompagnement des politiques éducatives.

S’agissant des politiques en faveur des jeunes, de l'engagement, de l'éducation populaire et de la vie associative, celles-ci relèvent de ladirection de la jeunesse de l'éducation populaire et de la vie associative (la DJEPVA) qui les élabore et pilote. La DJEPVA soutient ainsi l'engagement civique des jeunes dans une logique de parcours citoyen. Sur les temps et dans les espaces non-scolaires, elle assure la continuité éducative des enfants et des jeunes. Elle œuvre également pour l'autonomie des jeunes et l'égalité des chances en pilotant des dispositifs d'information et d'accompagnement dans leur trajet d'insertion et de socialisation.

Les organismes rattachés sont chargés de missions très variées, reflétant l’ensemble des thématiques suivies par le ministère. On y trouve notamment le Médiateur de l’éducation nationale et de l’enseignement supérieur, le Conseil supérieur de l'éducation (CSE), le Conseil supérieur des programmes (CSP), le Secrétariat des services d'inspection générale, le Service de contrôle budgétaire et comptable ministériel (SCBCM) et l’Observatoire national de la sécurité et de l'accessibilité des établissements d'enseignement.

Plus d’informations

Personnalité(s) associée(s)