Outre-mer : le Fonds de garantie en faveur de l’agriculture et de la pêche rénové en 2024

Publié 01/03/2024|Modifié 01/03/2024

Le Fonds de garantie en faveur de l’agriculture et de la pêche permet de faciliter l’accès au crédit bancaire des PME en outre-mer du secteur agricole, de la pêche, de l'aquaculture et de la sylviculture.

Au premier plan, un champ de culture de lentilles. Au fond, un massif montagneux à la Réunion.
Le Fonds de garantie en faveur de l’agriculture et de la pêche (FOGAP), dédié aux professionnels ultramarins de ces secteurs, évolue en 2024.
Le FOGAP permet de faciliter l’accès au crédit bancaire des PME en outre-mer du secteur agricole, de la pêche, de l'aquaculture et de la sylviculture avec une garantie publique délivrée aux banques.
Un avenant à la convention initiale a été signé mardi 27 février 2024. Il prévoit notamment un rehaussement du plafond d’encours garanti de 300 000 euros à 600 000 euros à titre individuel et l’accroissement du montant maximal de garantie à 800 000 euros pour les jeunes agriculteurs et les nouveaux installés.
Depuis son déploiement en 2010, le fonds de garantie a permis de soutenir plus de 200 exploitants.

Partager la page


Avez-vous trouvé les informations que vous cherchiez ?

Votre avis nous intéresse

Nous vous recommandons de ne pas inclure de données à caractère personnel dans les champs suivants.

Merci pour votre réponse !

L'équipe de info.gouv.fr vous remercie pour votre réponse qui participera à l'amélioration du site !

Le choix de la rédaction