La ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche lance l’appel à manifestation d’intérêt « Programmes de recherche en sciences humaines et sociales » de France 2030

Publié 18/03/2024|Modifié 18/03/2024

Sylvie Retailleau, ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, lance, avec Bruno Bonnell, secrétaire général pour l’investissement, en charge de France 2030, l’appel à Manifestation d’Intérêt « Programmes de Recherche en Sciences Humaines et Sociales ». Cette action de France 2030 a pour ambition de faire émerger des programmes de recherche à même de structurer les SHS en France et de répondre aux grands défis sociétaux

Les analyses en sciences humaines et sociales (SHS) sont essentielles en contexte d’incertitude et de crise pour anticiper les chocs futurs, renouveler les corps de doctrines, comprendre la diversité des comportements et l’évolution des sociétés, mais également évaluer l’efficacité des actions et politiques mises en œuvre.
L’Appel à Manifestation d’Intérêt « Programmes de Recherche en Sciences Humaines et Sociales » souhaite renforcer les SHS pour qu’elles se positionnent sur des programmes ambitieux autour de thématiques scientifiques prioritaires d’intérêt majeur pour l’État. Grâce à ces programmes d’excellence associant recherche, innovation et rayonnement international, les savoirs produits par les SHS pourront ainsi être pleinement mobilisés pour éclairer les décisions publiques ou privées et pour accompagner l’innovation de rupture. Ils contribueront à répondre aux grandes questions sociétales, géopolitiques, climatiques ou culturelles.
Sur chaque programme lauréat, un véritable effet levier sur le plan national, et un rayonnement scientifique accru au niveau international, seront obtenus grâce à la structuration d’un consortium de recherche adapté associant un établissement porteur, d’autres Établissements, des Organismes Nationaux de Recherche et des partenaires socio-économiques. Les programmes financés s’insèreront dans la stratégie scientifique de l’Établissement porteur, s’appuieront sur les forces en recherche présentes et favoriseront l’émergence de signatures scientifiques parfaitement identifiées.
Ce dispositif s’adresse aux Établissements publics d’enseignement supérieur et de recherche. La procédure de sélection sera opérée pour le compte de l’Etat par l’ANR et reposera sur un jury international de haut niveau. La phase de pré-sélection permettra aux établissements d’expliciter leur légitimité sur la thématique sociétale d’intérêt majeur qu’ils auront choisie parmi la liste proposée et de préciser la cohérence de leur consortium. Lors de la phase de sélection, l’établissement porteur devra apporter les preuves de sa capacité à mettre en place les leviers nécessaires à l’incubation, à la création, au suivi, à l’ouverture internationale et à la dissémination de la thématique scientifique prioritaire choisie. Le dispositif veillera ainsi à la mise en place d’actions en matière de transfert et de valorisation pour rapprocher l’excellence scientifique des sciences humaines et sociales des acteurs institutionnels, socio-économiques et plus largement des citoyens.
Avec l’Appel à Manifestation d’Intérêt Programmes de recherche en Sciences Humaines et Sociales doté de 100 millions d’euros,  l’État, au travers de France 2030, soutiendra ainsi le renforcement des Sciences Humaines et Sociales, au service de notre souveraineté et de notre rayonnement scientifique.

Partager la page